© aica - iStockphoto

Les classes spécifiques pour les ados en situation de handicap au lycée

On l’appelle aussi « la scolarisation collective » : votre ado suit sa scolarité dans un lycée ordinaire, au sein d’une classe adaptée. Il existe plusieurs classes adaptées selon les troubles de votre enfant, son niveau de compétences et son parcours de scolarisation.

Les CAP soutien Ulis

Les Ulis, c’est quoi ?

Les Ulis-lycée sont des dispositifs ouverts au sein des lycées ordinaires afin de faciliter la mise en œuvre du parcours de scolarisation de votre ado. Les modalités de scolarisation y sont plus souples et plus diversifiées sur le plan pédagogique. Un enseignant spécialisé ou une enseignante spécialisée propose des cours adaptés à chaque handicap.

Les CAP soutien Ulis en Loire-Atlantique

En Loire-Atlantique, ce sont les certificats d’aptitude professionnelle (CAP) qui accueillent les élèves ayant reçu une orientation Ulis. Ils y sont accueillis en inclusion avec les autres jeunes, et bénéficient d’un suivi particulier, à la fois par les équipes pédagogiques et par les services qui l’accompagnent (AESH, SESSAD…). Cette formation leur permettra de découvrir le secteur professionnel, de développer des savoir-faire, et d’obtenir le diplôme ou une attestation de compétences professionnelles.

Pour quels élèves ?

Les CAP soutien Ulis accueillent des adolescents présentant des troubles similaires, pouvant s’accorder et tirer avantage d’une scolarisation en milieu ordinaire. Ils suivent des temps d’apprentissages et un rythme proches de celui des autres élèves, mais bénéficient d’un enseignement adapté, avec des temps de travail en petits groupes notamment.

Après une scolarité en Ulis, l’élève pourra poursuivre ses études ou se diriger vers d’autres dispositifs spécifiques selon son parcours de scolarisation et ses besoins.

Liens utiles

En savoir plus sur l’orientation après le lycée

Trouvez l’Ulis la plus proche de chez vous

Comment intégrer un CAP soutien Ulis ?

C’est la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l'orientation de votre enfant vers un dispositif Ulis, en fonction de son parcours de scolarisation, défini avec la Maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH).

Suite à cette décision, vous serez informée par la direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) de l’affectation de votre ado.

Si aucune démarche n’a encore été effectuée, renseignez-vous auprès de l’enseignant ou l’enseignante référente de votre enfant qui pourra vous aider à monter un dossier.

Faire une demande à la MDPH

Bon à savoir

Le Département peut accorder une aide spécifique aux transports, pour les jeunes inscrits en Ulis ou en enseignement supérieur (PMR) relevant de l’Éducation Nationale ou du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

En savoir plus sur l’aide au transport des élèves et étudiants en situation de handicap

Les établissements régionaux d’enseignement adapté (Érea) et lycées d’enseignement adapté (LEA)

Les Éréa / LEA, c’est quoi ?

Ce sont des établissements d’enseignement adapté qui ne sont pas rattachés à un établissement scolaire.

L'accompagnement y est adapté aux besoins de votre ado qui peut suivre un enseignement général et technologique ainsi qu'une formation professionnelle. Si nécessaire, l’Érea ou le LEA propose un internat éducatif.

Pour quels élèves ?

Ces établissements s’adressent à tout élève présentant des grandes difficultés scolaires et / ou sociales importantes. Ils s’adressent également aux élèves en situation de handicap.

Comment intégrer un Érea ou un lycée d’enseignement adapté ?

Pour y être admis, votre ado doit être inscrit dans un lycée de son secteur.

Si vous avez déjà entamé les démarches auprès de la MDPH et établi un parcours de scolarisation, c’est cette dernière qui déterminera l’orientation de votre ado vers un Érea ou un LEA.

Si vous n’avez entamé aucune démarche auprès de la MDPH, une demande devra leur être adressée afin qu’ils déterminent les besoins de votre enfant, et son parcours scolaire.

Anticipez au maximum cette démarche et demandez l’aide de l’établissement scolaire actuel de votre enfant pour monter le dossier.

Faire une demande à la MDPH

Les unités d’enseignement externalisées (UEE)

Les UEE sont des classes rattachées à un établissement médico-social, mais intégrées dans un lycée. Elles sont fortement encouragées par l’Etat et le Département de Loire-Atlantique car elles vont dans le sens des enjeux d’inclusion scolaire des enfants handicapés.

Comment intégrer une UEE ?

Votre ado est orienté vers une UEE par la MDPH. C’est son parcours de scolarisation qui déterminera son orientation.

Si vous n’avez entamé aucune démarche auprès de la MDPH, une demande devra leur être adressée afin qu’ils déterminent les besoins de votre enfant, et son parcours scolaire.

Faire une demande à la MDPH

Les maisons familiales rurales (MFR)

Accessibles aux jeunes de la 4e aux études supérieures, les MFR sont des formations en alternance, permettant à votre ado de découvrir un métier tout en bénéficiant d’une formation certifiante et diplômante. Il ou elle pourra ainsi suivre une formation dans le domaine de l’agriculture, du paysage, de la mécanique, du service à la personne, du bâtiment ou encore du commerce.

Ces parcours de formation en alternance sont également ouverts aux jeunes en situation de handicap. Certaines MFR disposent de classes spécifiques et d’autres intègrent les élèves dans des classes ordinaires.

Des aménagements sont possibles pour que votre enfant ou ado puisse s’adapter au mieux à son environnement.

Comment intégrer une maison familiale rurale ?

Les démarches pour intégrer une MFR sont à faire directement auprès de l’établissement par la famille. Vous devrez postuler et présenter un dossier. L’orientation ne dépend pas d’une décision de la MDPH.

Trouvez une MFR

Bon à savoir

Dans une logique de parcours, différents modes de scolarisation pourront se succéder ou se combiner. Certains élèves pourront être scolarisés à temps partagés, c'est-à-dire une partie du temps dans un établissement médico-social et l'autre partie du temps dans un établissement scolaire ordinaire.

Was this page helpful ?