© simonkr - iStockphoto

Les démarches liées à la scolarité des adolescents en situation de handicap

Onglet 1

Au même titre que tous les élèves, votre enfant va formuler plusieurs vœux d’orientation au cours de son année de 3e.

Le lycée

Ainsi, il ou elle pourra choisir de poursuivre sa scolarité dans un lycée d’enseignement général et technologique, ou au lycée professionnel.

Vous pouvez demander le lycée le plus proche de chez vous, ou demander une dérogation pour que votre enfant intègre un autre lycée de son choix, même s’il se situe en dehors de votre secteur géographique.

La scolarisation est un droit pour tous les enfants en situation de handicap.

Suite à la validation de l’un des choix de votre enfant, l’inscription sera à faire directement auprès de l’établissement. Cette inscription se fait au plus tard au mois de juin précédant la rentrée. Ce lycée deviendra alors l’établissement de référence de votre enfant.

N’hésitez pas à rencontrer les équipes pédagogiques et les locaux avant la rentrée, et discuter avec eux afin qu’ils en sachent le plus possible sur les besoins de votre enfant.

En savoir plus sur l’inscription au lycée

Bon à savoir

Si vous avez formulé une demande de dérogation au secteur géographique, votre enfant est prioritaire sur l’affectation à l’établissement demandé, notamment s'il bénéficie de soins médicaux à proximité, sous réserve que les places ne soient pas pourvues par d'autres élèves en situation de handicap.

Les études supérieures

En tant qu’étudiant ou étudiante en situation de handicap, vous avez le droit de suivre vos études comme tout le monde, tout en bénéficiant d’un accompagnement particulier et de dispositifs pour faciliter votre parcours et votre intégration.

Si vous êtes titulaire d’un diplôme vous permettant d’accéder aux études supérieures, vous pouvez :

Dans chaque établissement d’enseignement supérieur, un référent ou une référente handicap peut répondre à vos questions, faciliter votre inscription et vous informer sur les aménagements possibles par rapport à votre handicap ou maladie invalidante.

Bon à savoir

Les formations de l’enseignement supérieur n’ont pas le droit d’utiliser votre handicap comme un motif pour l’examen de vos vœux.

Qui contacter ?

Nous vous conseillons de prendre contact avec les référents ou les accueils dédiés des établissements dès la formulation de vos vœux au lycée, afin de connaître les dispositifs mis en place pour l’accueil des personnes en situation de handicap. Cette première prise de contact vous permettra aussi de prévoir la mise en place d’aménagements pour la rentrée universitaire.

Liens utiles

Les questions et réponses sur la scolarisation des élèves en situation de handicap sur le site du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse

Les interlocuteurs pour le handicap à l’Université de Nantes

Return to the tab 1

Was this page helpful ?