Travailler en établissement et service d’aide par le travail (Ésat)

Les établissements et services d’aide par le travail (Ésat) relèvent du milieu adapté ou « protégé ». En Ésat, vous pouvez exercer un métier dans un cadre adapté et bénéficier d’un soutien médico-social et éducatif.

L’Ésat est une structure proposant aux travailleuses et travailleurs handicapés une activité professionnelle adaptée à leurs contraintes de santé. Ils ou elles bénéficient aussi d’un soutien médico-social et éducatif, et peuvent ainsi être plus autonomes et plus épanouis personnellement et socialement.

Qui peut travailler en Ésat ?

Si votre handicap ne vous permet pas d’intégrer une entreprise ordinaire, une entreprise adaptée ou de mener une activité indépendante, vous pouvez, temporairement ou sur la durée, travailler en Ésat. Pour cela, vous devez bénéficier d’une décision d’orientation professionnelle en Ésat en remplissant trois critères :

  • Avoir 20 ans et plus, ou exceptionnellement dès 16 ans,
  • Avoir un handicap nécessitant un ou plusieurs soutiens médicaux, éducatifs, sociaux ou psychologiques,
  • Avoir une capacité de travail inférieure à 1/3 de la capacité de travail d'une personne valide.

Les particularités du travail en Ésat

Le rythme de travail demandé est moins soutenu que celui demandé par une entreprise du milieu ordinaire. Vous êtes accompagné pour mener à bien votre projet professionnel et personnel, et vous développez de nouvelles compétences pour devenir plus autonome. Un passage en Ésat peut aussi être envisagé comme une transition dans votre parcours, en vue d’une (ré)insertion dans le milieu ordinaire.

Comment intégrer un Ésat ?

L’admission en Ésat n’est possible que sur décision de la commission départementale pour l’autonomie des personnes en situation de handicap (CDAPH).

Pour intégrer un Ésat, il faut faire une demande d’orientation professionnelle à la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH).

Une fois que vous êtes orienté vers le milieu protégé, contactez un Ésat proche de chez vous en consultant le site Via Trajectoire.

Celui que vous aurez choisi ne peut refuser votre admission, sauf s’il n’a plus de places disponibles. Dans ce cas, il vous inscrit sur liste d’attente.

Vous pourrez aussi faire un stage pour découvrir le travail en Ésat, avant une admission éventuelle, c’est ce qu’on appelle la "mise en situation professionnelle en Ésat" (MISPE).

N’hésitez pas à visiter les structures contactées et vous renseigner sur les activités proposées, cela vous permettra de voir si elles vous plaisent et correspondent à vos attentes.

Bon à savoir

Si la MDPH vous oriente vers un Ésat, vous êtes reconnu d’office comme travailleuse ou travailleur handicapé. Vous pouvez donc bénéficier des aides et des dispositifs réservés à ce statut.

En savoir plus sur le statut de travailleur handicapé

Comment trouver un ESAT?

Consultez le site Via Trajectoire pour rechercher un ESAT

Dans quelles conditions ?

Une fois l’inscription validée, vous signez un « contrat de soutien et d’aide par le travail » et vous relevez du code de l’action sociale et des familles. Vous n’êtes donc pas salarié comme dans une entreprise ordinaire.

La rémunération est déterminée sur la base du SMIC horaire (entre 55% et 110%) dans la limite de la durée légale de 35 heures par semaine. On peut aussi vous proposer un travail à temps partiel.

Bon à savoir

Certains Ésat disposent d’un foyer d’hébergement. Vous pouvez ainsi rester au sein de l’établissement en dehors des temps d’activité.

Pour quelle durée  ?

La durée de l’orientation vous est annoncée dans la décision de la CDAPH.

Si c’est votre première expérience en Ésat, une période d’essai de 6 mois est possible, qui peut éventuellement être renouvelée si le directeur ou la directrice de l'établissement le demande.

À la date de fin des droits que la MDPH vous a accordés, un renouvellement doit être réalisé et nécessite le dépôt d’une nouvelle demande auprès de la MDPH. Dans certains cas, cela peut aussi annoncer le retour vers le milieu ordinaire.

Les passerelles possibles

Il existe de nombreuses passerelles entre le milieu protégé et le milieu ordinaire. Ce n’est pas parce que vous avez été orienté vers un Ésat que vous ne pouvez pas aussi travailler en entreprise ordinaire, ou changer d’orientation pendant votre parcours.

La mise à disposition

En tant que travailleur ou travailleuse en Ésat, vous pouvez être amené à travailler dans le milieu ordinaire, au sein d’une entreprise publique ou privée, d’une association ou chez une personne physique. Cela peut-être une mission courte ou durer plus longtemps, jusqu’à deux ans. Vous signez alors un contrat de mise à disposition mais vous êtes toujours rattaché à l'Ésat.

Cette expérience vous donne l’opportunité d’évoluer au sein du milieu ordinaire et de travailler avec de nouvelles personnes. Si la collaboration se passe bien, l’entreprise cliente peut choisir de vous embaucher à l’issue du contrat.

En Loire-Atlantique, il existe un seul Ésat spécialisé dans la mise à disposition. On l’appelle « l’Ésat hors les murs ». Mais plusieurs Ésat font de la mise à disposition classique.

Les passerelles avec les entreprises ordinaires et adaptées

L'Ésat peut constituer une étape vers le milieu ordinaire. Tout est fait au sein de ces structures pour vous permettre d’acquérir l’autonomie nécessaire pour intégrer ou réintégrer une entreprise ordinaire ou adaptée après votre passage. Vous pouvez être accompagné et formé dans cet objectif. Si vous souhaitez franchir le pas, vous pouvez demander de l’aide au personnel de la structure : assistante sociale ou assistant social, médecin du travail, personne en charge de l'insertion professionnelle ou encore moniteur ou monitrice de l'Ésat. N’hésitez pas à leur parler de votre projet et de vos souhaits d’évolution.

Vous pouvez aussi réaliser une immersion professionnelle en milieu ordinaire, pour découvrir cet environnement de travail et confirmer votre choix.

Bon à savoir

Depuis la loi 3 DS de février 2022, les personnes accueillies en Ésat peuvent travailler, simultanément et à temps partiel, dans une entreprise ordinaire ou dans une entreprise adaptée ou exercer, dans les mêmes conditions, une activité professionnelle indépendante.

Consultez le texte de loi

Pour aller plus loin

En savoir plus sur les passerelles possibles entre le milieu adapté et le milieu ordinaire

Facile à lire et à comprendre

Téléchargez le document réalisé par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) :

icone falc-148

Bon à savoir

Lorsque vous travaillez en Ésat, vous cumulez en même temps des droits à la formation via votre compte personnel de formation (CPF) et vous pouvez vous absenter de votre travail pour vous former, en étant rémunéré. Cela vous permet d’acquérir de nouvelles compétences et de faire valoir vos acquis (parfois avec un nouveau diplôme ou une certification) auprès des entreprises du milieu ordinaire, ou pour évoluer dans le milieu adapté.

Entreprises, faites appel aux Ésat !

Faire appel à un Ésat vous permet de répondre à l’obligation d’emploi de personnes en situation de handicap et vous permet d’être au cœur d’une économie sociale et solidaire. Ces établissements et services interviennent dans des domaines variés : industrie, entretien des espaces verts, nettoyage, bâtiment, secrétariat… N’hésitez pas à solliciter l’offre du secteur protégé pour vos prestations.

Découvrez l’offre des Ésat en Loire-Atlantique

Was this page helpful ?