Autonomie et indépendance des adultes en situation de handicap

Aides humaines, aides à la communication, réédu­cations, équipements et aides techniques, nouvelles technologies, aména­gement des postes et des environnements, soutien des aidants, constituent autant de possibilités pour vous permettre d'être autonomes et indépendants. Au-delà de la dimension matérielle, la question se pose également en termes psychologiques ou cognitifs. Dans ce domaine également, il existe des aides et des accompagnements spécifiques pour chaque situation.

Les aides humaines

Prendre le bus, aller au cinéma, faire les courses et la cuisine, voir des amis, tenir une conversation... Autant de démarches qui pour beaucoup de personnes en situation de handicap nécessitent des aides et accompagnements spécifiques. Les professionnels de l'accompagnement peuvent vous aider à développer votre autonomie dans la mesure de vos possibilités.

Les services d'accompagnement à la vie sociale (SAVS)

L'accompagnement est réalisé en fonction de votre demande, de vos besoins et de vos capacités. Des temps de rencontre sont organisés régulièrement pour vous permettre d'aborder les domaines suivants : administratif et financier, relationnel, professionnel, alimentation, vie affective, parentalité, santé, entretien du logement, organisation, déplacement, loisirs, citoyenneté...

Les axes de l'accompagnement mis en place sont définis dans un projet personnalisé.

Pour bénéficier de l'accompagnement d'un SAVS, vous devez avoir obtenu une orientation de la MDPH.

En savoir plus sur les SAVS

Les services d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH)

Les SAMSAH interviennent auprès des personnes en situation de handicap. C'est un accompagnement qui comporte des prestations de soins. Les SAMSAH accompagnent les personnes dans leur projet de vie, concourent au maintien à domicile et favorisent les liens familiaux, sociaux, scolaires, professionnels.

Pour bénéficier de l'accompagnement d'un SAMSAH, vous devez avoir obtenu une orientation de la MDPH.

En savoir plus sur les SAMSAH

Quel financement ?

C’est le Département qui finance ces interventions, au titre de l’aide sociale, sans obligation pour vous de constituer un dossier.

En savoir plus sur l'aide sociale

Les aides techniques

Être autonome et indépendant demande souvent des aménagements matériels, des aides techniques pour vous permettre de réaliser simplement les gestes de la vie quotidienne.

La prise en charge d'un appareillage ou d'un équipement par l'Assurance maladie

Votre caisse d'Assurance maladie peut prendre en charge, sur prescription médicale et dans la limite des montants fixés par l'État, les frais de certains équipements ou appareillages (prothèses, chaussures orthopédiques, fauteuil roulant...).

Plus d'infos sur le site Ameli.fr

La prestation de compensation du handicap (PCH)

Cette aide permet notamment de financer des aides techniques. Pour en bénéficier vous devez faire une demande à la MDPH.

En savoir plus sur la PCH

Bon à savoir

Il existe également un fonds de compensation complémentaire auquel vous pouvez avoir droit si vous êtes éligible à la PCH. En fonction de vos demandes, votre dossier est automatiquement transmis au fonds départemental de compensation. Vous n'avez alors pas de démarche supplémentaire à réaliser.

En savoir plus sur le fonds de compensation du handicap

Le Centre d'informations et de conseils sur les aides techniques (CICAT) des Pays de la Loire

Parce qu'il n'est pas toujours simple de s'y retrouver dans les aides techniques possibles et adaptées à vos besoins, le CICAT des Pays de la Loire apporte une information et des conseils personnalisés sur les aides techniques.

Il propose aussi des démonstrations et des essais de ces aides.

Il peut également vous informer sur l'adaptation de votre logement pour en favoriser l'accessibilité et la sécurité.

Enfin il organise des ateliers collectifs de sensibilisation.

Le Centre d’évaluation et de recherche sur les technologies pour les aveugles et les malvoyants (CERTAM)

L'association Valentin Haüy a crée le CERTAM, un centre expert d'évaluation des produits de haute technologie adaptés à la déficience visuelle. Vous pourrez y retrouver de nombreuses aides techniques.

Consultez le site web du CERTAM

Qui contacter ?

Le logement

Vivre dans un logement indépendant

Vous souhaitez vivre de façon autonome à votre domicile. Il est parfois nécessaire pour cela d'effectuer des aménagements pour améliorer l'accessibilité de votre logement ou l'adapter à vos besoins.

Si vous êtes locataire, l'accord du propriétaire, du bailleur social ou du bailleur privé est nécessaire pour réaliser des travaux d'adaptation. Vous devez vous adresser à eux et leur formuler une demande.

Si vous êtes propriétaire de votre logement, vous pouvez faire réaliser un diagnostic par des professionnels pour déterminer les travaux et aménagements pertinents, puis demander des aides pour leur financement.

En savoir plus sur les aides à l'adaptation du logement

L'habitat partagé ou inclusif

L'habitat inclusif se développe en Loire-Atlantique et peut être une réponse complémentaire au logement en milieu ordinaire, et une alternative à l'hébergement en établissement médico-social. Il s'agit de petits ensembles de logements indépendants, avec des espaces de vie individuels et des espaces de vie partagés entre plusieurs personnes (en situation de handicap ou non), le tout dans un environnement adapté et sécurisé. Un projet de vie sociale et partagée est défini pour ce type d'habitat.

Il est également possible de faire appel à des services d'accompagnement pour la vie sociale et collective, mais aussi à un accompagnement individuel pour les activités de la vie quotidienne.

En savoir plus sur l'habitat inclusif

Travail et finances

Les personnes en situation de handicap sont parmi les publics les plus éloignés de l’emploi. Pourtant, c’est un facteur primordial de l’autonomie sociale et financière. Il est donc important d’identifier vos aptitudes et de bâtir un projet professionnel, que vous pourrez concrétiser tout en étant accompagné par différentes structures et dispositifs.

Pour en savoir plus sur les aides à l'orientation et l'insertion professionnelle

Vous ne pouvez pas travailler ?

Vous pouvez demander à percevoir un revenu minimum. Cette allocation, attribuée sous certaines conditions, vous permet de vivre chez vous de manière autonome.

En savoir plus sur les aides financières

Les déplacements

Qu'il s'agisse de déplacements pour votre vie quotidienne, vos loisirs ou votre travail, il existe des aides pour faciliter ces déplacements.

En savoir plus sur les aides pour se déplacer

Was this page helpful ?