L'entreprise adaptée Saprena mise sur le gel hydroalcoolique

Pour relancer son activité impactée par la crise, l'entreprise adaptée SAPRENA a développé une nouvelle gamme de flacons de gel hydro-alcoolique.
Pour relancer son activité impactée par la crise, l'entreprise adaptée SAPRENA a développé une nouvelle gamme de flacons de gel hydro-alcoolique. © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

70% des salariés de la coopérative SAPRENA sont travailleurs en situation de handicap. Dès le début de l'épidémie de covid-19, cette entreprise adaptée a su mobiliser ses employés pour se réorienter.

Rebondir pendant la crise

« Nous sommes une entreprise adaptée, alors l’adaptation, on sait faire ! » s’exclame Alexandra Miailhe, directrice dela coopérative Saprena, basée à Bouaye. Ici, 70% des 400 salarié·es sont en situation de handicap. « Quand la crise sanitaire a commencé, on a tout de suite été très impactés par l’activité réduite de nos clients. On s’est alors demandé comment rebondir », explique la directrice.
Saprena, qui mettait déjà en flacon le gel hydroalcoolique de l’entreprise Christeyns, située à Vertou, a proposé à cette dernière de lancer un nouveau flacon de poche, nommé Christeyns by Saprena, et de participer à l’effort collectif face au virus.

En avril, 440 000 flacons du précieux liquide sortaient de l’atelier, soit deux fois plus que l’an passé. Pour augmenter la production, plusieurs employé·es des secteurs du nettoyage ou des espaces verts ont prêté main-forte, le tout dans « une ambiance de camaraderie », précise Alexandra Miailhe : « Pendant ce temps, les salarié·es habitué·es au conditionnement, qui étaient au chômage partiel car trop vulnérables, encourageaient leurs collègues sur notre réseau social interne ! » La fin du confinement n’a pas signé de diminution de l’activité. Au contraire, l’entreprise a même augmenté sa production.

Headlines