L'habitat inclusif ou adapté pour les personnes en situation de handicap

Fabienne et Inès dans la maison partagée Simon de Cyrène à Nantes © Christiane Blanchard/Département de Loire-Atlantique

L’habitat inclusif

L’habitat inclusif est une nouvelle solution de logement destinée aux personnes en situation de handicap ou aux personnes âgées. Au sein du parc locatif social ou privé, vous disposez d’un espace privatif dans un logement individuel ou au sein d’une colocation et partagez des espaces communs ainsi qu’un projet de vie sociale.

L’habitat inclusif s’inscrit en dehors des dispositifs d’orientation sociale ou médico-sociale (pas d’orientation MDPH nécessaire). Vous avez le libre-choix de faire appel aux services d’aide, d’accompagnement ou de soins. Vous pouvez aussi, avec les autres habitants et habitantes, choisir de mettre en commun (partiellement) vos prestations pour bénéficier d’aides mutualisées et assurer une présence étendue sur la journée de professionnels.

Bon à savoir

En Loire-Atlantique, le Département encourage le développement de ces modes d’habitat autonomes innovants et inclusifs. Au total, environ 200 logements inclusifs devraient voir le jour en Loire-Atlantique d’ici 2023.

L'habitat partagé

Partager son logement présente des avantages : la possibilité de continuer à vivre chez soi, une présence rassurante, des services rendus et des économies réalisées grâce au partage des frais.

Des associations peuvent vous mettre en relation avec une personne salariée ou en études à la recherche d’un logement. Des colocations sont également possibles.

L’hébergement et le logement accompagné (HEBAC et LOGAC)

Alternative entre l’hébergement collectif et le logement individuel, ils s’adressent à des personnes qui ont le projet et la capacité, de vivre de façon autonome à domicile.

L’accompagnement y est plus soutenu que dans les habitats regroupés ou dits « inclusifs ».

  • Les logements accompagnés (LOGAC) s’adressent à des travailleurs et travailleuses d’Esat.
  • Les hébergements accompagnés (HEBAC) accueillent des personnes qui ne peuvent pas travailler mais qui disposent d’une certaine autonomie pour réaliser les actes de la vie quotidienne.

Des services spécifiques y sont proposés : un espace commun et un accompagnement assuré par un professionnel référent, en journée.

Bon à savoir

Une décision d’orientation de la Commission des droits et de l’autonomie de la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH) est nécessaire pour y être admis.

En savoir plus sur les demandes à la MDPH

Was this page helpful ?