Vivre avec un handicap à 60 ans et plus
Au foyer de vie pour personnes âgées handicapées L'Escale à Frossay © Pierre Leray/Département de Loire-Atlantique

Vivre avec un handicap à 60 ans et plus

Votre situation de handicap et vos besoins peuvent évoluer avec l'âge. Vous pouvez également vous trouver en situation de handicap suite à un accident ou à une maladie après 60 ans. Des aides et accompagnements existent pour vous soutenir dans ces situations et vous faciliter la vie quotidienne.

Les aides financières

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La Prestation de compensation du handicap (PCH) vous apporte une aide financière lorsque vous êtes en situation de handicap. Ce dispositif vous permet de rester vivre chez vous et vous facilite la vie quotidienne. La PCH vous permet de financer diverses interventions, humaines, techniques ou spécifiques, destinées à compenser votre perte d'autonomie. Vous pouvez faire une première demande de PCH après 60 ans si vous avez été en situation de handicap avant 60 ans. Vous pouvez aussi faire une première demande de PCH après 60 ans si vous travaillez. Une fois que vous avez la PCH vous pouvez continuer à l’avoir jusqu’à la fin de votre vie si vous en avez besoin.

En savoir plus sur la PCH

L'allocation personnalisée d'autonomie (Apa)

L'allocation personnalisée d'autonomie (Apa) est une aide financière qui peut vous être versée sans conditions de ressources si vous avez 60 ans ou plus. Cette aide permet de financer des prestations liées à votre perte d’autonomie qui facilitent votre maintien à domicile. L'Apa peut par exemple vous permettre do bénéficier d’une aide à domicile, d’un service de portage de repas, du financement de la téléassistance...

En savoir plus sur l'Apa

Important :

L'Apa et la PCH ne sont pas cumulables. À partir de 60 ans, suivant votre situation et si vous remplissez les conditions pour prétendre à l'Apa et à la PCH, vous devez choisir entre l'une des deux aides. Ce choix n'est pas définitif.

Pour faire une demande d'Apa, vous n'avez pas besoin de passer par la MDPH. Vous devez contacter un centre local d'information et de coordination (Clic).

Trouvez le Clic le plus proche de chez vous

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) peut vous être accordée si vous êtes à la retraite et que vous avez de faibles ressources. Son montant dépend de vos ressources et de votre situation familiale (retraité vivant seul ou en couple). Elle est versée par votre caisse de retraite et peut s'ajouter, sous certaines conditions, à vos revenus personnels.

En savoir plus sur l'Aspa

L'aide sociale pour les personnes en situation de handicap

Les prestations d'aide sociale vous permettent, si vous êtes en situation de handicap et que vous n'avez pas les ressources nécessaires, de financer des services, comme le portage des repas ou l'aide ménagère.

En savoir plus sur l'aide sociale

L'aide à l'adaptation des logements pour les personnes en situation de handicap

L'aide à l'adaptation des logements pour les personnes en situation de handicap vous permet de réaliser des aménagements chez vous, comme par exemple l’installation d’un ascenseur ou d’un monte-personne, l’installation de rampes et de sanitaires adaptés, uniquement dans le cadre d’un aménagement complet d’unité de vie, ou encore l’extension du logement pour créer une unité de vie.

En savoir plus sur l'aide à l'adaptation du logement

L'aide sociale à l'hébergement (ASH) pour les personnes en situation de handicap vieillissantes accueillies en maisons de retraite

Si vous êtes en situation de handicap et que vous êtes hébergé en Ehpad ou dans une unité de soins de longue durée (USLD), vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de l'aide sociale à l'hébergement (ASH) pour les personnes en situation de handicap.

En savoir plus sur l'aide sociale à l'hébergement (ASH)

En savoir plus sur les unités de soins de longue durée (USLD)

Facile à lire et à comprendre (FALC)

icone falc-148

Plus d'informations sur les aides pour les personnes en situation de handicap de 60 ans et plus (FALC)

Les aides spécifiques pour les personnes âgées

Plusieurs aides et accompagnements sont proposés aux personnes âgées qui vivent en Loire-Atlantique. Suivant votre âge et votre situation, vous pouvez en bénéficier.

Plus d'informations sur les aides et accompagnements pour les personnes âgées

Les aides spécifiques pour les personnes âgées ne dépendent pas de la MDPH. Pour tout renseignement, contactez un centre local d'information et de coordination (Clic).

Trouvez le Clic le plus proche de chez vous

La retraite pour les personnes en situation de handicap

La retraite anticipée

Vous pouvez bénéficier d'un départ anticipé avant l'âge légal de la retraite si vous justifiez d'un taux minimum de handicap et d'une durée minimale d'assurance retraite pendant la période de handicap :

  • Vous devez justifier, depuis la reconnaissance de votre handicap, d'une durée d'assurance retraite totale (tous régimes de base confondus) dont une part minimale a donné lieu à des cotisations à votre charge.
  • Vous devez être atteint d'une incapacité permanente d'au moins 50 % reconnue par la Maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH). Si votre taux d’incapacité n'est pas d'au moins 50%, vous pouvez toutefois, suivant votre situation de handicap, avoir droit à un départ en retraite anticipé.

Plus de détails sur la retraite anticipée pour les personnes en situation de handicap

La retraite après une pension d'invalidité

Si vous bénéficiez d'une pension d'invalidité, lorsque vous arrivez à l'âge légal de la retraite, l'Assurance maladiecesse de vous la verser. Plusieurs mois avant, vous serez contacté et vous devrez remplir un formulaire de demande de retraite qu'il faudra renvoyer à l'Assurance maladie.

En savoir plus sur la pension d'invalidité

La retraite pour inaptitude au travail

En cas de problèmes de santé, vous pouvez également, même si vous n'avez pas suffisamment de trimestres, contacter votre caisse d'assurance maladie pour demander un départ à la retraite pour « inaptitude au travail ».

La retraite au titre de la pénibilité

Si vous souffrez d'une incapacité permanente suite à une maladie professionnelle ou à un accident du travail qui s'est produit sur votre lieu de travail, vous pouvez, sous certaines conditions, faire une demande de départ à la retraite au titre de la pénibilité.

Important

Pour toutes vos demandes concernant la retraite, rapprochez vous de l'Assurance maladie et de votre caisse d'assurance de retraite et de santé au travail (Carsat)

Consultez le site de l'Assurance maladie

Consultez le site de la Carsat des Pays de la Loire

Les services d'aide et d'accompagnement

Les services d'aide pour les adultes en situation de handicap

Recevoir des soins, faire sa toilette, faire des démarches administratives, faire les courses et préparer les repas sont des actes de tous les jours qui peuvent devenir compliqués voire impossibles lorsque l’on est en situation de handicap et âgé. Différents services d'aide existent en Loire-Atlantique et proposent des solutions pour vous faciliter la vie au quotidien.

En savoir plus sur les différents services d'aide

Vivre en accueil familial

Si vous cherchez une alternative à l'accueil en établissement, l’accueil familial peut être une solution. Il permet à une personne en situation de handicap d’être accueillie dans une famille. La personne en situation de handicap conserve son indépendance tout en profitant d'un environnement familial et d'un soutien au quotidien.

En savoir plus sur l'accueil familial

L’Équipe d’appui en adaptation et réadaptation (EAAR)

L’équipe d’appui en adaptation et réadaptation (EAAR) est un service s’adressant aux personnes âgées de plus de 60 ans, aux personnes atteintes de maladies chroniques, aux personnes handicapées vieillissantes en risque ou en perte d’autonomie demeurant à leur domicile. L’équipe intervient pour améliorer l’adaptation et la réadaptation du lieu de vie. Intervention limitée à trois mois. Aucune notification de la MDPH n’est nécessaire.

En savoir plus sur l'EAAR

Les solutions d'hébergement

Les différents établissements

Si vous êtes en situation de handicap, votre lieu de vie peut-être :

  • Un foyer d’hébergement lorsque vous êtes travailleur ou travailleuse en situation de handicap ;
  • un foyer de vie ou un foyer occupationnel si votre handicap ne vous permet plus d’exercer une activité professionnelle ;
  • un établissement médico-social : maison d’accueil spécialisée, foyer d’accueil médicalisé, dès lors que l’assistance d’une tierce personne pour la plupart des actes essentiels de l’existence vous est nécessaire ;
  • un hébergement en accueil familial.

En savoir plus sur l'accueil familial

En savoir plus sur l'accueil en établissement médico-social

Les solutions d'accompagnement en établissement

  • Un foyer de vie (structure non médicalisée) peut faire intervenir un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) pour vous permettre de recevoir des soins infirmiers.
  • Un foyer d’accueil médicalisé ou un foyer de vie peut faire intervenir l'hospitalisation à domicile (HAD) pour réaliser certains soins que l’équipe soignante de la structure n’est pas en mesure de dispenser.

En savoir plus sur les SSIAD

En savoir plus sur l'hospitalisation à domicile

Important

L’intervention d’un SSIAD et de l'HAD ne se font que sur prescription médicale. Dans les deux cas, ces interventions sont peu fréquentes et ne sont décidées que par des médecins en raison de pathologies particulières et selon des conditions définies par l’Assurance Maladie à l’attention d’un résident ou d'une résidente en particulier.

Les solutions d’hébergement temporaire

Plusieurs types d’établissements peuvent proposer un hébergement temporaire aux personnes handicapées vieillissantes :

  • les établissements pour les personnes handicapées : foyer d’accueil médicalisé, maison d’accueil spécialisée; etc ;
  • les établissements pour les personnes âgées dépendantes (Ehpad).

En savoir plus sur les Ehpad

En savoir plus sur l'accueil en établissement

Les démarches pour l'hébergement temporaire

Pour pouvoir accéder à une place d’hébergement temporaire dans un établissement pour personnes handicapées, il faut formuler une demande d’orientation auprès de la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées).

En savoir plus sur la CDAPH

Pour une place d'hébergement temporaire dans un Ehpad, vous devez directement prendre contact avec l'établissement. Cet hébergement temporaire est limité à une durée maximum de 90 joursen une seule ou en plusieurs fois sur une période de 12 mois consécutifs.

Si vous ne pouvez plus vivre dans votre lieu de vie habituel

Si vous ne pouvez pas continuer à vivre à votre domicile ou dans la structure qui vous accueillait jusqu'à présent, vous pouvez être réorienté vers un hébergement plus adapté. Plusieurs possibilités existent

  • Vous pouvez aller vivre dans un foyer d’accueil médicalisé à condition d’avoir eu une reconnaissance de votre handicap avant l’âge de 60 ans ;
  • Vous pouvez aller vivre dans une structure spécialement conçue pour accueillir des personnes handicapées vieillissantes comme une unité de vie pour les personnes handicapées âgées (UVPHA) ou un établisssement d'hébergement pour personnes âgées handicapées (ehpah).
  • Vous pouvez aller vivre dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (ehpad)qui dispose d’une unité spécifique pour personnes en situation de handicap vieillissantes.

Les maisons d'accueil rurales pour personnes handicapées âgées (Marpa)

Les maisons d’accueil rurales pour personnes handicapées âgées (Marpa) sont des établissements de petite taille non médicalisés qui s’appuient sur les ressources locales (services d’aide et de soins, médecins libéraux…). Les résidents des Marpa doivent payer un loyer.

En savoir plus sur les Marpa

Les lieux d'information et de soutien

Les centres locaux d'information et de coordination (Clic)

Vous avez 60 ans et plus et vous êtes en situation de handicap ? Si vous recherchez des informations sur vos droits ou les services d'aide et d'accompagnements, vous pouvez prendre contact avec le centre local d'information et de coordination (Clic) le plus proche de chez vous. Des professionnels et professionnelles examinent gratuitement votre situation et vous apportent une réponse adaptée à votre besoin. Ils assurent un suivi de vos démarches et peuvent vous réorienter vers d’autres structures ou services qui pourront prendre en charge votre demande.

Trouvez le Clic le plus proche de chez vous

Le CLIC un point d'information et d'écoute pour les personnes en situation de handicap

Découvrez le témoignage de Lionel et Sylvie qui ont fait appel au CLIC Erdre et Gesvres pour être accompagnés dans leurs démarches liées à leurs handicaps.

Les centres communaux d'action sociale (CCAS) ou centres intercommunaux d'action sociale (CIAS)

Vous pouvez faire appel à ces structures lorsque vous avez besoin de services d'aide à domicile, d'aide au logement et à l'hébergement, ou d'un soutien pour vos démarches liées à votre handicap.

Trouvez le CCAS ou le CIAS le plus proche de chez vous

La Maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH)

La MDPH accompagne les personnes en situation de handicap dans tous les domaines de la vie, quels que soient leur âge et leur situation personnelle. Une équipe de professionnels évalue votre situation et vos besoins en fonction de votre projet de vie et de vos souhaits. Elle propose des solutions et réponses pour compenser votre handicap. Les propositions peuvent porter sur l'attribution d'aides financières, humaines, matérielles, médico-sociales...

En savoir plus sur la MDPH

En savoir plus sur les missions et l'organisation de la MDPH

Les associations et autres acteurs du handicap en Loire-Atlantique

De nombreuses associations accompagnent les personnes en situation de handicap et leurs proches en Loire-Atlantique. Vous pouvez trouver les bons interlocuteurs au plus près de chez vous avec l'annuaire des acteurs du handicap en Loire-Atlantique.

Consultez l'annuaire des acteurs du handicap en Loire-Atlantique

Sur le même thème