Un résident du foyer d'accueil et d'hébergement Canténi de l'Adapei à Nantes
Un résident du foyer d'accueil et d'hébergement Canténi de l'Adapei à Nantes © Christiane Blanchard/Département de Loire-Atlantique

Vivre dans un établissement médico-social pour adultes

Vous ou l'un de vos proches en situation de handicap ne peut ou ne souhaite plus vivre à la maison ? Vous avez la possibilité d’être accueilli·e dans des structures collectives, offrant hébergement et accompagnement médico-social. Il existe en Loire-Atlantique différents types d’établissements médico-sociaux, proposant des modalités d’accueil et d’accompagnement qui varient selon vos attentes et vos besoins.

Votre orientation vers un établissement médico-social

Il existe 3 types d'accueil possibles en établissement : accueil de jour (d'une demi-journée à plusieurs jours par semaine), accueil temporaire (pour une période donnée) ou accueil permanent (au quotidien).

L’orientation vers un type d'établissement relève d’une décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes en situation de handicap (CDPAH).

La CDAPH est l’instance décisionnelle de la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH). Si vous n’avez pas encore entrepris de démarche auprès de la MDPH et vous pensez que l'hébergement en établissement est une bonne option pour vous ou votre proche en situation de handicap, vous devez entamer la démarche auprès de la MDPH.

Comment faire une demande à la MDPH ?

L'hébergement en établissement non médicalisé

Les foyers d'accueil et d'hébergement (FAH)

Ils accueillent des personnes en situation de handicap de 20 ans et plus travaillant en ESAT ou secteur adapté. Ils sont d'ailleurs souvent annexés à un ESAT. Les FAH hébergent et accompagnent les personnes en dehors des temps de travail (soir, week-end…).

Pour intégrer un foyer d'accueil et d'hébergement, vous devez être reconnu·e travailleur ou travailleuse handicapé et exercer une activité professionnelle.

Bon à savoir

Ces établissements ne sont pas médicalisés. Les soins médicaux peuvent être proposés par des médecins libéraux qui ne sont pas intégrés au FAH.

Les foyers d'accueil individualisé (FAI)

Ce sont des foyers d'accueil et d'hébergement (FAH). Ils accueillent les personnes plus autonomes bénéficiant d'une orientation FAH et travaillant en ESAT ou secteur adapté.

Les hébergements accompagnés (HEBAC)

Alternative entre l’hébergement collectif et le logement individuel, ils s’adressent à des personnes de 20 ans et plus qui ont le projet et la capacité, de vivre de façon autonome à domicile. Les hébergements accompagnés (HEBAC) accueillent des personnes qui ne peuvent pas travailler mais qui disposent d’une certaine autonomie pour réaliser les actes de la vie quotidienne.

Des services spécifiques y sont proposés : un espace commun et un accompagnement assuré par un·e professionnel·le référent·e, en journée.

Les foyers de vie (FV)

Ils vous accueillent si vous avez 20 ans ou plus et que vous ne pouvez pas ou plus travailler. Vous y êtes suffisament autonome pour participer aux activités quotidiennes organisées au sein du foyer : activités ludiques ou éducatives, en groupe ou individuelles, en fonction de votre handicap.

Bon à savoir

Les foyers de vie proposent un hébergement, mais vous pouvez aussi y être accueilli·e le temps d'une activité ou d'une journée.

Les foyers d'accueil médicalisé (Fam)

Ils accueillent des personnes en situation de handicap de 20 ans et plus qui ne peuvent pas ou plus travailler et dont la dépendance rend nécessaire une assistance pour les actes essentiels de la vie (s'habiller, se nourrir...). Des soins médicaux et une une aide éducative y sont également proposés.

Les maisons d’accueil spécialisé (Mas)

Elles accueillent des personnes en situation de handicap ayant besoin d’une assistance pour tous les actes de la vie quotidienne et / ou des soins et une surveillance médicale constantes. Des activités sont proposées.

Les frais d'hébergement

Les frais que vous engagez pour intégrer un établissement dépendent de vos ressources.

Une part de cet hébergement reste à votre charge, souvent d'un montant de 270,81 € minimum par mois. Le reste à charge indiqué ne vaut que pour l’accueil en internat et il est différent si vous travaillez ou non.

Bon à savoir

  • Les frais d'hébergement engagés pour les Mas sont pris en charge par l'assurance maladie si vous bénéficiez de la complémentaire santé solidaire (CSS).
  • Pour les FAH, FV, Hebac et Fam, vous devez faire une demande d’aide sociale pour que le Département prenne en charge les frais d’hébergement, mais une contribution sera malgré tout demandée, selon votre niveau de ressources (déterminé par le règlement départemental d’aide sociale).

L'aide sociale pour l'hébergement

Si vous souhaitez bénéficier de l’aide sociale pour le paiement de votre hébergement, vous devez déposer au préalable un dossier de demande d’aide sociale auprès du Département.

En savoir plus sur l'aide sociale

Après réception de l’orientation MDPH et une fois l’établissement d’accueil intégré votre demande d’aide sociale doit être faite via le CCAS.

En savoir plus sur les CCAS

Les démarches pour trouver un établissement

La Loire-Atlantique compte 185 structures médico-sociales susceptibles de vous accueillir et de vous accompagner au quotidien. En fonction de votre projet de vie et de vos besoins, la Commission des Droits et de l’Autonomie (CDAPH) vous oriente vers un type d’établissement ou de service adapté.

Vous n'avez pas encore d'orientation vers un établissement ?

Si vous n'avez pas encore d'orientation de la CDAPH, vous devez en faire la demande auprès de la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH). Sur la base des informations que vous aurez fourni, la CDAPH vous orientera vers le type d’établissement adapté à vos besoins et vos souhaits de vie.

Comment faire une demande à la MDPH ?

Important

Les démarches auprès de la MDPH nécessitent plusieurs semaines de préparation de votre dossier, puis d’évaluation de vos besoins (minimum 4 mois pour une orientation). Anticipez au maximum et démarrez les procédures plusieurs mois à l’avance.

La recherche d'établissement

Une fois l’orientation confirmée par la CDAPH, c'est à vous de prendre contact avec l’établissement qui vous intéresse. La sélection se fait le plus souvent en fonction de :

  • La zone géographique
  • Vos attentes et vos besoins (activités, suivi médical, etc.)

N'hésitez pas à vous rendre dans les structures qui vous intéressent et à visiter les lieux, afin de voir si vous vous y sentez bien.

Comment trouver un établissement ou un service médico-social ?

Le site ViaTrajectoire propose un annuaire qui vous aide à trouver un établissement ou un service médico-social.

Consultez l'annuaire des établissements et services médico-sociaux sur le site ViaTrajectoire

Was this page helpful ?