La parole à Claire Tramier : comment mieux aider les aidantes et les aidants ?

Claire Tramier, conseillère départementale, vice-présidente aux personnes en situation de handicap
Claire Tramier, conseillère départementale, vice-présidente aux personnes en situation de handicap © Emmanuel Pain

Le Département soutient les aidantes et les aidants des personnes en situation de handicap depuis plusieurs années. Plusieurs services d'aides ont été créés pour leur offrir une respiration en cas d’épuisement physique ou mental, de maladie ou d’événements exceptionnels.

En 2021, son ambition est de répondre au plus près des besoins exprimés par des aidantes et aidants :

  • Faire évoluer les aides au répit pour les rendre plus souples et réactives ;
  • accompagner les aidantes et les aidants dans l'accès aux droits et dans les démarches ;
  • recréer un réseau de solidarité entre aidantes et aidants

Comment le Département va-t-il prendre en compte ces demandes ?

Nous souhaitions proposer dès le début de l’année une nouvelle gamme de services pour les aidant·es, avec un budget de près de 600 000 euros par an. L’objectif est de proposer cette aide, sur la Loire-Atlantique, avec un maillage de tout le territoire. À cause de la crise sanitaire, nous visons la rentrée de septembre. Nous avons déjà changé le fonctionnement de la Maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH), pour simplifier et réduire les démarches. Le site handicap de Loire-Atlantique permet également d'améliorer l'information.

En savoir plus sur la MDPH

Être aidant, qu’est-ce que cela signifie ?

Il n’y a pas de profil type pour ces conjointes et conjoints, ces parents, ces familles…

L’accompagnement d’une personne en situation de handicap peut apporter beaucoup de bonheur, mais c’est aussi une charge, avec parfois de grandes difficultés. Il n’y a pas de remise en cause fondamentale de leur rôle d’aidant. Les aidantes et les aidants souhaitent toujours être au cœur du soutien, mais aimeraient être mieux accompagnés pour leur propre bien-être et celui de leur proche.

C’est parce que nous sommes de plus en plus exigeants sur la qualité de vie des personnes en situation de handicap, sur leur inclusion dans la société, que nous devons apporter des réponses à leur entourage et reconnaître leur rôle essentiel.

Posez vos questions

Vous avez une remarque ou une question à poser aux élu·es du Département ?

Contactez-vous par mail :

magazine44@loire-atlantique.fr

Was this page helpful ?