Coline, handicapée moteur, avec sa soeur Angèle et sa maman Nathalie
Coline, handicapée moteur, avec sa soeur Angèle et sa maman Nathalie © Christiane Blanchard / Département de Loire-Atlantique

L'allocation d'éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et ses compléments

L'allocation d'éducation pour l’enfant handicapé (AEEH) vous permet, si vous êtes en charge d'un ou d'une enfant en situation de handicap, de recevoir une aide financière pour compenser les frais d'éducation et de soin. C'est la Maison Départementale des personnes en situation de handicap (MDPH) qui vous attribue l'aide si vous êtes éligible et c'est la Caisse d'allocations familiale (Caf) qui vous verse l'allocation.

For who ?

Cette allocation est destinée aux familles et aux personnes qui ont en charge l'éducation d'un ou d'une enfant en situation de handicap.

L’enfant en situation de handicap doit :

  • Être âgé de moins de 20 ans et résider en France de façon permanente.
  • Avoir un taux d’incapacité d’au moins 80 % ou avoir un taux d’incapacité compris entre 50 % et 79 %.
  • Fréquenter un établissement d’enseignement adapté.
  • Nécessiter le recours à un dispositif adapté.
  • Nécessiter le recours à des soins dans le cadre de mesures préconisées par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

What is it ?

Les différents types de frais qui peuvent être pris en compte

Cette liste n'est pas exhaustive :

  • les aides techniques et aménagements du logement,
  • les frais médicaux ou paramédicaux non remboursés,
  • les surcoûts liés au transport,
  • le droit aux vacances et aux loisirs...

Comment ça marche ?

L’AEEH est composée d’une allocation de base, à laquelle peut être ajouté dans certains cas (réduction ou cessation d’activité, embauche d’une tierce personne rémunérée…), un complément d’allocation, dont le montant est gradué en 6 catégories, selon :

  • Les frais liés au handicap de l’enfant
  • La cessation ou de la réduction d’activité professionnelle de l’un des parents justifiée par ce handicap ou l’embauche d’une tierce personne.

Pour en savoir plus consultez le site de la Caf

Le droit à l’AEEH est ouvert à partir du mois qui suit le dépôt de la demande à la CDAPH. L’allocation vous est versée mensuellement, par la Caf, pendant la durée fixée par la CDAPH.

Suivant l'état de santé de votre enfant L'AEEH vous est attribuée pour une durée renouvelable :

  • De deux à cinq ans si le taux d’incapacité de votre enfant est compris entre 50 et 79%.
  • De trois à cinq ans si le taux d’incapacité de votre enfant est au moins égal à 80%.

Depuis le 1er janvier 2019, et sous certaines conditions, la CDAPH peut accorder l’AEEH sans limitation de durée.

La majoration pour parent isolé

Si vous assumez seule ou seul votre enfant en situation de handicap, que vous bénéficiez de l'AEEH et de son complément, ou de l'AEEH et de la PCH et que le handicap de votre enfant nécessite le recours à une tierce personne, vous avez droit à une majoration spécifique dite "majoration pour parent isolé". Elle vient s'ajouter au montant de base et au complément.

AEEH et prestation de compensation du handicap (PCH)

Depuis la création de la Prestation de compensation du handicap (PCH), les familles peuvent choisir entre :

Vous avez également la possibilité de cumuler le complément d'AEEH avec le troisième élément de la prestation de compensation (versé si vous avez engagé des frais pour l'aménagement du logement ou du véhicule, ou si vous êtes confronté à des surcoûts liés au transport).

AEEH et allocation journalière de présence parentale (AJPP)

Si vous bénéficiez de l'allocation journalière de présence parentale, vous pourrez recevoir en même temps l'AEEH mais ni son complément ni la majoration pour parent isolé.

What documents can you provide ?

Voici la liste des pièces obligatoires à fournir :

  • Le formulaire Cerfa n°15692*01 : Demande à la MDPH.
  • Le certificat médical Cerfa 15695*01 de moins d'un an prévu pour les demandes MDPH. Le cas échéant : le bilan auditif (volet 1) ou le bilan ophtalmique (volet 2).
  • La photocopie recto verso d’un justificatif d’identité de la personne en situation de handicap.
  • Pour un ou une enfant : la copie de la pièce d’identité des parents ou la copie du livret de famille.
  • Pour une personne sous tutelle ou curatelle familiale : la copie de la pièce d’identité du tuteur/ tutrice ou curateur/curatrice.
  • La photocopie d’un justificatif de domicile.
  • Pour un ou une enfant : le justificatif de domicile du représentant légal ou de la représentante légale.
  • Pour une personne hébergée par un tiers : le justificatif de domicile et l'attestation sur l’honneur de l’hébergeant ou de l'hébergeante.
  • Le cas échéant, l'attestation de jugement en protection juridique.
  • Le cas échéant, la photocopie du jugement attestant des modalités d’exercice de l’autorité parentale en cas de séparation des parents, de délégation d’autorité parentale ou de tutelle.

Suivant votre situation et celle de votre enfant, d'autres pièces peuvent être demandées. Vous en trouverez le détail dans le dossier de demande.

How do I apply?

Vous avez deux possibilités pour déposer votre demande :

En déposant vos demandes en ligne

Il vous suffit pour cela de créer un compte en ligne et de remplir le formulaire de la MDPH directement sur la plateforme, puis d'y joindre l'ensemble des pièces justificatives demandées. Vous recevez ensuite un accusé de réception et la MDPH évalue votre dossier. Vous pouvez à tout moment y consulter votre dossier et vos documents.

Déposer une demande en ligne

Ou en téléchargeant le formulaire de demande

Vous pouvez télécharger puis imprimer le formulaire de demande ci-dessous.


Une fois rempli, vous l'envoyez à la MDPH qui évalue votre demande.

La Maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH)

Rond-point du Forum d'Orvault
300 route de Vannes
44700 Orvault Cedex 1

02 28 09 40 50

Contact by mail

Documents utiles :

Qui contacter ?

La Maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH)

Rond-point du Forum d'Orvault
300 route de Vannes
44700 Orvault Cedex 1

02 28 09 40 50

Contact by mail

Besoin d'aide ?

Vous pouvez également contacter les centres locaux d'information et de coordination pour être accompagnés dans vos démarches.

Consultez la liste des CLIC point d'info handicap

Do you have a question ?

Consultez les questions les plus fréquentes sur l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)

    • L’AEEH est composée d’une allocation de base, à laquelle peut être ajouté dans certains cas, un complément d’allocation (réduction ou cessation d’activité, embauche d’une tierce personne rémunérée, et autres frais liés au handicap).

    • 1ere catégorie : Enfant dont le handicap entraîne par sa nature ou sa gravité des dépenses mensuelles d’au moins 232,06 €.

      2e catégorie - Enfant dont le handicap :

      • oblige l’un de ses parents à exercer une activité à temps partiel réduite d’au moins 20% par rapport à un temps plein ou dont le handicap
      • nécessite le recours à une tierce personne au moins 8 heures par semaine ;
      • entraîne des dépenses mensuelles d'au moins 401, 97 €.

      3e catégorie - Enfant dont le handicap :

      • oblige l’un de ses parents à exercer une activité à mi-temps ou nécessite le recours à une tierce personne au moins 20 heures par semaine ;
      • oblige l’un de ses parents à exercer une activité à temps partiel réduite d’au moins 20% par rapport à un temps plein ou nécessite le recours à une tierce personne au moins 8 heures par semaine et entraîne des dépenses mensuelles d’au moins 244,50 € ;
      • entraîne des dépenses mensuelles d’au moins 513,86 €.

      4e catégorie - Enfant dont le handicap :

      • oblige l’un de ses parents à cesser toute activité professionnelle ou nécessite le recours à une tierce personne à temps plein ;
      • oblige l’un de ses parents à exercer une activité à mi-temps ou nécessite le recours à une tierce personne au moins 20 heures par semaine et
      • entraîne des dépenses mensuelles d’au moins 342,17 € ;
      • oblige l’un de ses parents à réduire son activité professionnelle d’au moins 20 % ou nécessite le recours à une tierce personne au moins 8heures par semaine et entraîne des dépenses mensuelles d’au moins moins 454,06 € ;
      • entraîne des dépenses mensuelles d’au moins 723,42 €.

      5e catégorie : Enfant dont le handicap oblige l’un des parents à cesser toute activité ou nécessite la présence d’une tierce personne à temps plein et entraîne des dépenses mensuelles d’au moins 296,88 €.

      6e catégorie : Enfant dont le handicap oblige l’un des parents à cesser toute activité ou nécessite la présence d’une tierce personne à temps plein et dont l’état impose des contraintes permanentes de surveillance et de soins à la charge de la famille.

    • Suivant l'état de santé de votre enfant, l'AEEH vous est attribuée pour une durée renouvelable :

      • Entre deux et cinq ans si le taux d’incapacité de votre enfant est compris entre 50 et 79%.
      • Entre trois et cinq ans si le taux d’incapacité de votre enfant est au moins égal à 80%.

      Depuis le 1er janvier 2019, et sous certaines conditions, la CDAPH peut accorder l’AEEH sans limitation de durée (si le taux d’incapacité est au moins égal à 80%)

    • L'AEEH vous est attribuée par la MDPH, mais elle est versée par la Caisse d'allocations familiales (Caf) ou la Mutuelle sociale agricole (MSA).

    • Vous devez choisir entre l’AEEH de base et  un complément de l’AEEH ou l’AEEH de base et une PCH. Vous avez également la possibilité de cumuler le complément d'AEEH avec le troisième élément de la prestation de compensation (versé si vous avez engagé des frais pour l'aménagement du logement ou du véhicule, ou si vous êtes confronté·e à des surcoûts liés au transport).

Or

Ask a question :

Fields marked with * are required.

Ex : yourname@email.com

Was this page helpful ?