Le dépistage du handicap et l'accompagnement

© FatCamera - iStockphoto

Votre enfant ne se comporte pas tout à fait comme les autres ? Vous avez remarqué qu’il réagit peu aux sollicitations et vous vous interrogez sur son développement ? Vous ne savez pas à qui vous adresser ? Plusieurs acteurs peuvent intervenir dans le dépistage du handicap chez l’enfant, dès son plus jeune âge. Le plus souvent, le suivi régulier par un médecin permet très tôt de poser un diagnostic. Parfois, les alertes proviennent d’autres personnes : proches, assistantes maternelles, enseignants…

Vous avez remarqué, quelques mois après sa naissance ou plus tard, lors de l’arrivée à l’école par exemple, que votre enfant ne rentre pas tout à fait « dans la norme ». Certains de ses comportements sont inhabituels et vous questionnent. Voici quelques exemples de symptômes qui peuvent éventuellement être révélateurs d’un trouble ou d’une pathologie.

Chez les bébés (de 0 à 3 ans)

  • Difficultés dans la motricité
  • Manque d’intérêt pour l’environnement
  • Éveil décalé par rapport aux autres
  • Absence de sourire
  • Indifférence aux sons
  • Paralysies ponctuelles
  • Anomalies du regard : évitement, fugacité, regard vague
  • Troubles convulsifs

Chez les plus grands (à partir de 3 ans)

  • Troubles de l’apprentissage
  • Troubles de la parole
  • Difficultés pour lire ou écrire
  • Difficultés à distinguer les couleurs
  • Troubles de l’attention
  • Impulsivité, agressivité
  • Isolement

Qui contacter ?

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin si vous reconnaissez votre enfant dans l’un ou plusieurs de ces symptômes. Il pourra vous aider à évaluer l’ampleur des troubles, et vous guider si nécessaire vers les spécialistes adaptés, qui pourront éventuellement poser un diagnostic.

En savoir plus sur les lieux d'accompagnement

Was this page helpful ?