Les aménagements pédagogiques

Lisegagne - istockphoto
Lisegagne - istockphoto © vgajic - iStockphoto

Si votre enfant a des besoins éducatifs particuliers, plusieurs aménagements pédagogiques de droit commun sont possibles : le projet d’accueil individualisé, le plan d’accompagnement personnalisé et le programme personnalisé de réussite éducative.

Le projet d’accueil individualisé (PAI)

Il permet aux élèves atteints de maladie chronique (asthme, diabète…), d’allergie et d’intolérance alimentaire, de suivre une scolarité normale.

Il s’agit d’un document dans lequel seront consignées toutes les adaptations à apporter et tous les besoins spécifiques de votre enfant ou de votre adolescent·e. Son traitement médical pourra être assuré, il bénéficiera d’un régime spécifique et pourra être pris en charge en cas d’urgence.

Élaboré avec la famille, l’équipe pédagogique et le médecin scolaire, ce document peut être revu ou évoluer en fonction des besoins de l’élève.

En savoir plus sur le PAI

Le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE)

Il est destiné aux élèves en difficulté scolaire, risquant de ne pas atteindre le niveau suffisant de connaissances et de compétences. Il peut également concerner les élèves intellectuellement précoces.

C’est un document intégrant les actions à mettre en œuvre pour répondre à ces difficultés, élaboré à l’initiative de l’équipe pédagogique, et soumis à la famille.

Il propose notamment des solutions de soutien pédagogique spécifiques, pendant le temps scolaire et en dehors, ciblant des connaissances et des compétences précises.

En savoir plus sur le PPRE

Le plan d’accompagnement personnalisé (PAP)

Il permet à tout élève présentant des troubles des apprentissages (ou troubles « dys ») de bénéficier d’aménagements et d’adaptations pédagogiques à l’école.

Comme le PAI, il peut être demandé à l’initiative de la famille ou des enseignant·es et est élaboré par l’équipe pédagogique et les professionnel·les qui suivent votre enfant ou adolescent·e.

Son application permet notamment :

  • L’aménagement des horaires en cas de rendez-vous médicaux à l’extérieur,
  • Une adaptation des apprentissages (allégement de certaines tâches, adaptation des cours, temps supplémentaire, repères visuels, aménagement des contrôles…)

En savoir plus sur le PAP

Bon à savoir

  • Ces 3 programmes sont des dispositifs de droit commun, ils ne nécessitent donc pas de recourir à la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH). Si malgré leur mise en place votre enfant éprouve des difficultés, notamment dues à son handicap, vous devrez saisir une demande auprès de la MDPH. N’hésitez pas à en parler au directeur·trice de l’école ou à l’enseignant·e.
  • Ces programmes sont mis en place pour des élèves du primaire au lycée.

Was this page helpful ?