Que faire si vous êtes victime ou témoins de violences conjugales ?

© Chainarong Prasertthai - iStockphoto

Durant le confinement, les violences conjugales augmentent. Les femmes en situation de handicap ne sont pas épargnées. Retrouvez sur cette page un rappel des dispositifs qui existent pour protéger les femmes vitcimes de violences conjugales.

Un risque démultiplié pour les femmes en situation de handicap

Le confinement a un effet aggravant sur les violences subies par les femmes et leurs enfants. D'après une étude réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), ce risque est démultiplié pour les femmes en situation de handicap. Il s'agit majoritairement de violences psychologiques, mais aussi physiques ou sexuelles.

Téléchargez l'étude "Les personnes handicapées sont plus souvent victimes de violences physiques, sexuelles et verbales" (PDF - 443 Ko)

Comment agir ?

Il existe différents dispositifs d'alerte et de secours qui sont particulièrement actifs pendant la période de confinement. Ces dispositifs permettent d'écouter et de protéger les personnes victimes de violences au sein de leur foyer.

Si une femme se sent en danger, elle peut quitter son domicile avec ses enfants à tout moment, sans avoir besoin d'une attestation de déplacement.

En cas d'urgence et de danger immédiat :

  • Appelez le 17
  • Utilisez le 114 par SMS

Pour signaler un fait de violence ou demander conseil :

  • Pour les femmes en situation de handicap et victimes de violences, appelez le 01 40 47 06 06 (permanences le lundi de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30 ; le jeudi de 10h à 13h)
  • Vous pouvez aussi appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme à destination des victimes de violences sexistes et sexuelles et de leur entourage (du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h)
  • Vous pouvez signaler votre situation sur Internet via la plateforme https://arretonslesviolences.gouv.fr (tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable.
  • Utilisez le tchat gratuit : http://www.commentonsaime.fr
  • Vous pouvez télécharger l’application « APP-ELLES » : https://www.app-elles.fr/

Un dispositif d'alerte dans les pharmacies

Dans le cadre du confinement, il n'est pas toujours simple d'avoir accès à un téléphone ou à un ordinateur pour contacter aussi discrètement que nécessaire les dispositifs d'aide et de protection.

Un nouveau dispositif d'alerte au sein des pharmacies a été mis en place récemment.

Si vous êtes victime de violence, ou témoins d'une victime, vous pouvez vous rendre dans une pharmacie, laquelle alertera tout de suite les forces de l'ordre pour qu'elles interviennent en urgence.

L'attestation de déplacement n'est pas nécessaire en cas de danger immédiat.