Déconjugalisation de l'Allocation adulte handicapé (AAH) : c'est quoi ?

© monkeybusinessimages - istockphoto

Depuis le 1er octobre 2023, les modalités de calcul de l'AAH ont changé pour les couples. Depuis cette date, les revenus du conjoint d’un adulte handicapé ne sont plus pris en compte dans le calcul de la prestation, seulement les ressources du bénéficiaire. C'est la réforme de la déconjugalisation de l’AAH. On vous explique tout.

L'AAH : une aide financière pour couvrir les besoins quotidiens

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière qui permet d'avoir un minimum de ressources pour les besoins quotidiens. Elle est versée sous conditions de ressources par la Caf ou la MSA.

En savoir plus sur l'allocation adulte handicapé

Le calcul déconjugalisé, c'est quoi ?

Vous êtes en couple

Avant la réforme, le calcul des revenus était basé sur la somme de vos revenus et de ceux de votre conjoint ou conjointe. Si les revenus de votre conjoint ou conjointe étaient trop importants, vous pouviez ne pas avoir droit à l'AAH. Aujourd'hui et avec la réforme de déconjugalisation, seuls vos revenus sont pris en compte dans le calcul.

Vous êtes célibataire

La réforme n’a pas d’impact sur le calcul de votre allocation. Si vous vous déclarez en couple après l’entrée en vigueur de la réforme, le calcul de vos droits à l’AAH sera déconjugalisé.

Votre situation change

Vous devez déclarer à votre caisse tout changement de situation (vous vous déclarez en couple ou célibataire). Le calcul se fera ensuite automatiquement en fonction des revenus déclarés.

Important

Votre caisse évaluera votre droit selon les deux modes de calcul, conjugalisé et déconjugalisé, et appliquera celui qui vous est le plus favorable financièrement.