Kylian, Elouann et Mohammed-Amine, élèves à l'ITEP Lamoricière de Nantes
Kylian, Elouann et Mohammed-Amine, élèves à l'ITEP Lamoricière de Nantes © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

Les différents types d'établissements médico-sociaux pour les enfants et les adolescents

Les établissements médico-sociaux accueillent des enfants et adolescent·es en situation de handicap. Lorsque l’intégration scolaire en milieu ordinaire n’est pas possible ou seulement partiellement, ces établissements assurent une prise en charge éducative, pédagogique et thérapeutique adaptée à l’ensemble des besoins de chacun.

Une fois la décision de la commision des droits et de l'autonomie des personnes en situation de handicap (CDAPH) reçue, si celle-ci vous oriente vers un établissement ou un service médico-social, vous allez devoir chercher une structure susceptible d'accueillir votre enfant. Voici quelques informations pour comprendre les spécificités de chaque type d'établissement ou service.

Ces établissements sont organisés différemment selon l’âge et les enseignements dispensés et proposent des modalités d’accueil variées : semi-internat, externat, placement familial…. Ils peuvent avoir un statut public ou privé associatif.

Votre enfant y bénéficie d’une prise en charge globale par des équipes pluridisciplinaires assurant à la fois apprentissage scolaire, formation professionnelle, soins et rééducation. Les enseignants et enseignantes sont souvent issus de l’Éducation Nationale.

Ces établissements peuvent également intervenir en milieu ordinaire pour apporter un service de soins aux enfants et adolescent·es.

Selon le type d’établissement et le besoin, les équipes présentes sur place peuvent regrouper :

  • Le directeur ou la directrice
  • Le ou la chef·fe de service
  • Des médecins
  • Des psychomotriciens ou psychomotriciennes
  • Des orthophonistes
  • Des ergothérapeutes
  • Des kinésithérapeutes
  • Des psychologues
  • Des éducateurs et des éducatrices spécialisé·es
  • Des travailleuses sociales et travailleurs sociaux

Bon à savoir

Les coûts de la scolarité en établissement sont pris en charge par l’assurance maladie.

Les Instituts médico-éducatifs (IME)

Les instituts médico-éducatifs accueillent des enfants et adolescent·es de 3 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle. Ils dispensent des soins et une éducation adaptée. Les cours peuvent avoir lieu dans l’établissement médico-social ou dans un établissement scolaire proche.

La prise en charge peut se décliner en internat, en semi-internat ou en temps partagé avec le milieu ordinaire.

Les Instituts d’éducation motrice (IEM)

Ils accueillent des enfants dont le handicap physique restreint de façon importante leur autonomie. Ces établissements mettent également en œuvre une activité d’éducation spéciale et de soins à domicile.

Les Instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (Ditep)

Ces établissements accueillent des enfants et adolescent·es dont les troubles du comportement perturbent gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages. L’enseignement peut avoir lieu au sein de l’établissement ou en intégration dans le milieu ordinaire, au sein de classes dans un établissement scolaire. La prise en charge peut se décliner en internat, en semi-internat ou en temps partagé avec le milieu ordinaire.

La particularité de ce dispositif est sa souplesse : il propose en effet à la fois un accueil de jour, des services de soins et des enseignements, et les passerelles entre ces prestations sont facilitées.

Les instituts d’éducation sensorielle

Ces établissements accueillent des enfants et adolescent·es de 3 à 20 ans présentant une déficience visuelle ou auditive. Ils dispensent des soins et une éducation adaptée. Les cours peuvent avoir lieu dans l’établissement médico-social ou dans un établissement scolaire proche.

Les établissements pour polyhandicapés

Ils accueillent des enfants souffrant d’un polyhandicap (déficience motrice et déficience mentale, troubles moteurs, troubles du comportement, troubles autistiques), entraînant une restriction extrême de leur autonomie.

Les autres établissements qui ne relèvent pas de la scolarité

Pour le dépistage du handicap ou la prise en charge précoce de votre enfant, d’autres établissements existent. Ils seront une première porte d’entrée pour vous et votre enfant, avant ou pendant leur scolarité :

  • Les centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP) pour les enfants de moins de 6 ans présentant tous types de troubles
  • Les centres médico-psycho-pédagogique (CMPP), pour les enfants et adolescent·es de moins de 20 ans présentant des troubles neuropsychiques ou des troubles du comportement.

Les passerelles possibles

Les solutions mixtes, c’est-à-dire celles où votre enfant pourra passer une partie de sa scolarisation dans le milieu ordinaire, sont de plus en plus privilégiées. Cela permet à votre enfant de s’intégrer avec d’autres élèves et multiplie ses chances de réintégrer le milieu ordinaire plus tard.

Was this page helpful ?