Musée Dobrée : des ateliers pour adapter les œuvres au handicap

Publish on 12/06/2021

Dans le cadre du projet de rénovation du musée Dobrée à Nantes et pour améliorer la scénographie du lieu, des ateliers ont été organisés avec des jeunes malvoyants et malvoyantes. L'objectif ? Adapter les dispositifs de présentation et les oeuvres au handicap.

Download the video transcript file

Les travaux de rénovation du musée Dobrée, à Nantes, viennent de commencer, avec une ouverture prévue en 2023. Mais, déjà, se prépare la scénographie et l’intérieur du musée, avec la sélection et la mise en scène des œuvres qui seront exposées, parmi les 135 000 œuvres de la collection.

Des ateliers menés avec des jeunes malvoyants , à l’institut nantais Ocens, ont permis de tester les meilleurs moyens pour faire découvrir des outils préhistoriques : un biface, une flèche et une hache, reproductions d’objets trouvés en Loire-Atlantique.

Emmie, scolarisée au collège Aristide-Briand à Nantes, prend son temps pour manipuler les trois objets et écoute avec attention les histoires qui racontent comment les hommes et les femmes préhistoriques les utilisaient.

J’ai trouvé très intéressante l’ambiance sonore, avec les bruits d’animaux qui m’ont permis de mieux imaginer les scènes de chasse.

Nathan, un autre jeune, est quant à lui très intéressé par la préhistoire. Il touche avec attention la flèche et cherche à savoir si ce sont de vrais matériaux, des pierres ou des plumes réellement taillées selon les savoir-faire de l’époque.

Ce qui me déçoit, c’est que les silex que j’ai trouvés et que je collectionne, sont moins bien polis que ceux-là. Mais c'est vraiment cool et intéréssant !

Grâce à ces retours, le musée Dobrée va pouvoir adapter bien en amont ses dispositifs de présentation et de médiation de l’histoire au bout des doigts.

© Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique